Chicanes : attentions dans les tours

Publié le par Mandrin

Coup de barre à droite, coup de barre à gauche ?

La campagne du second tour n'aura rien à voir avec celle du premier !

Il n'y a qu'à voir les positionnements des candidats. Au premier tour, on a largement évoqué la "droitisation du débat". Nicolas SARKOZY allant jusqu'à dire que seul Jean-Marie LE PEN conservait son même centre de gravité.

Avec le deuxième tour, les choses sont-elles en train de s'inverser ? BAYROU veut créer un vrai parti centriste... avec des élus de gauche. Oui, car tant qu'il y aura à droite un UDF centre-droit, François BAYROU ne pourra jamais apparaître comme le leader d'un centre absolu. Ségolène aussi, hier soir, a parfois pu donner l'impression d'un virage à gauche, quitte condamner toutes les PME. Nicolas SARKOZY avait annoncé depuis longtemps son ouverture prochaine vers la gauche. Mais cette ouverture se fera - "à la SARKOZY" - vers les électeurs, mais pas vers les idées ; son sens de la dialectique s'occupant du reste.

D'ailleurs, François BAYROU pense-t-il vraiment appeler son parti le Parti Démocrate ? J'espère qu'il songera à rajouter ..."Français", sans cela, ses initiales lui porteront gravement préjudice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geoffroy 30/04/2007 02:53

Je crois que le nom PSD (Parti Socialiste et Démocrate) est celui qu’il préfère… ;)
 

Mandrin 07/05/2007 12:55

Oui, je pense plutot "social" que socialiste. Il risque de ne pas être très à l'aise dans son rôle de néo-socialiste !