Qui connait Eric Besson ?

Publié le par Mandrin

Beaucoup de Caractères pour rien.

    Dans la série, les pschiit en politique, le dernier en date est signé Eric BESSON. Celui-ci écûme les médias pour faire la promo de son brûlot anti-ségo intitulé "Qui connait Madame Royal ?" Faut-il trembler à gauche ?


La gauche peut être tranquille.

    "Je ne suis pas celle que vous croyez ?" semble donc nous sussurer à l'oreille la candidate du désir subliminal (d'avenir...). Finalement, Eric BESSON accompagne le message écrit entre les lignes par la candidate, dès le début de sa campagne.
    La gauche aussi a un noyau dur de militants, et Ségolène ne descendra pas sous les 20 %. Il n'y aura là qu'une épreuve dont elle sortira plus forte : voyez les sondages !
La droite a eu tort de s'inquiéter.

    Beaucoup, à droite, ont été très inquiétés par la sortie de ce livre... ils craignaient de voir Royal passez alors sous Bayrou dans les sondages, ce qui signifierait un second tour (perdu) face au candidat de l'UDF.
    Qu'ils se rassurent et voyent ce que l'histoire des campagnes a à nous apprendre : des brûlots pour chaque candidat, il en sort tant que les présidentiebles sont maintenant vaccinés ! L'opinion est suffisamment critique et vaguement désabusée pour ne pas se laisser abuser par ces raccolages qui ne prêcheront, en somme, que des convertis. Les brûlots de  gauche seront lus à gauche, etc.
    Il en va un peu de même de tous ces blogs aux titres évo-provo-cateurs "Ségol-haine", "Sarkophages", ... qui va les lire ? Des propos sans nuances, sans esprit critique, de simples autocongratulations entre gens du même bord. Une prêche de convertis - vous dis-je - qui me rappelle amèrement la campagne pour le Oui au Traité Constitutionnel européen.


Tranquillement,

M.

Publié dans Campagne Premier tour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

catherine guibourg 26/03/2007 18:47

Attention lorsque tu dis "La gauche aussi a un noyau dur de militants, et Ségolène ne descendra pas sous les 20 %.", combien Jospin a fait au 1er tour en 2002? Il n'avait pas de noyau dur de militants. Les mêmes causes peuvent produire les mêmes effets...

Mandrin 26/03/2007 23:22

C'est vrai, c'est peut-être optimiste. Ségolène Royal est pleine de surprises. Mais les électeurs aussi... L'émiettement à gauche de 2002 vs l'ouverture à gauche du centre ? DSK seul parviendra-il à juguler le transfert d'électorat vers Bayrou ?